Adour, important fleuve Basque

 

L’ Adour, important fleuve Basque, a  une longueur de 335 km. Il se jette dans le golfe de Gascogne après être passé entre Tarnos (Landes) et Boucau (Pyrénées-Atlantiques).

En gascon, « Adour »(terme ancien) signifie source ou cours d’ eau. Son nom en Basque est  « Aturri »

On a affaire à un réseau hydrographique surprenant, qui se forme dans la vallée de Campan en haute Bigorre de la réunion de trois torrents :

  • Adour de Payolle, du Massif de l  ‘Arbizon
  • l’ Adour de Gripp, du massif du pic du Midi de Bigorre (2 877 m)
    – l’ Adour de Lesponne, du massif de Lascours (2 488 m) .
    Des milliers de ruisseaux, torrents, rivières se déversent dans les eaux de l’ Adour ou celles de ses affluents.
    Ce fleuve de type montagnard est redouté pour ses crues, avec des débits journaliers moyens d’environ 180 m3/s, mais avec des maximales à 2 000 m3/s. De plus, il peut influencer le débit de la Nive, son affluent qui le rencontre au centre de Bayonne. On peut même y voir des débordements ponctuels dans le « Petit Bayonne » en cas de crue.

 

Repères historiques de l’Adour, important fleuve Basque

Au XVI siècle, l’ADOUR ne se jetait pas dans l’ Océan Atlantique, mais plus au nord, à Capbreton. C’est l’ ingénieur Louis de FOIX qui, vers 1578, organisa sa dérivation vers l’ emplacement actuel. Ainsi, on retrouve des restes de l’ ancien passage sur plusieurs lacs, dont l’ étang d’ Orx, près de Labenne.

Navigation sur l’Adour

biarritz-guide_vuedemouguerre_nosou64 Adour, important fleuve Basque
L’ Adour à Bayonne

Il est possible de naviguer sur l’ Adour. Par exemple, on y trouve des écoles de voile. Par ailleurs, on trouve plusieurs ports de pêche et de plaisance près de l’ embouchure, dont le grand port de plaisance d’ ANGLET. Enfin, rappelons que le port de BAYONNE, le neuvième de France, est un port situé sur l’Adour.

C’ est le seul port d’ importance situé entre Bordeaux et Bilbao. Le franchissement de son estuaire, ou « barre », peut s’ avérer périlleux par gros temps. L’ Adour , fleuve Basque, mérite donc bien son qualificatif.