Bidarray

Classé dans : sportifs, touristes | 0

Bidarray, un village BASQUE TYPIQUE

Biarritz-guide recommande Bidarray, charmant village Basque (tourisme),  qui accueille également des activités sportives diverses(sport, randonnées).

SITUATION DE BIDARRAY

Vous trouverez Bidarray dans la moyenne vallée de la Nive à environ 35 km de Biarritz, soit une quinzaine de kilomètres après Cambo-les-Bains.La route suit son chemin sur la rive droite de la rivière depuis Itxassou, et, pour atteindre la vallée, il convient de traverser la rivière.

Pourquoi donc? Bidarray s’est sans doute installé là pour bénéficier de la trouée que constitue la vallée du Bastan, petit affluent de la Nivelle. En effet, elle ouvre des chemins vers l’Espagne toute proche par les vallèes de l’Arlzatu et de l’Urrizate, dont le cours se trouve essentiellement du côté espagnol.

Le village,est dominé par le pic d’Iparla (1044 mètres) et bâti sur une colline forte­ment pansue qui domine la Nive et ses abords immédiats. Par ailleurs, les quartiers se sont étirés à partir du noyau central dans les vallées du Bastan et de la Nive.

 

VISITE DE BIDARRAY

D’une part, le pont de l’Enfer, outre son intérêt légendaire, offre un bon exemple de pont tel qu’on le concevait au XIVe siècle : une arche ronde, étroite, parapet plein, et chaussée en dos d’âne fortement marqué. Et, comme pour ajouter au pittoresque, le lierre a tissé une robe vert foncé sur les pierres, qui tranche avec la couleur vive de l’herbe et des arbres au bord de la rivière.

De son côté, l’église du village n’était pas primitivement église paroissiale. En effet, elle appartenait à un ancien prieuré de Roncevaux du XIIe siècle. Son style est roman, mais masqué par des restaurations et des reprises discutables (mur clocher en forme de fronton), opérées ultérieurement. Le portail est remarquable. Dans le cimetière on trouve des stèles discoïdales et des croix Navarraises..

TOURISME A BIDARRAY

La pêche est un sport recommandé pendant un séjour à Bidarray; on peut pêcher la truite,

Les excursions sont nombreuses et variées : l’Artzamendi, l’iduzkimendi, le Baygoura, et les crêtes d’Iparla.

On les complétera d’un détour à la grotte du Saint-qui-sue, proche de la frontière.

Enfin, idarray est un centre important d’activités en eaux vives, et de nombreux randonneurs du GR 10 s’y arrêtent.

voir aussi les circuits au départ de l’EGLISE.

TRADITION ET LEGENDES A BIDARRAY

 

Bidarray a donné naissance au douanier Oxalde, poète et im­provisateur du X[Xe siècle. Sa renommée dépassait lar­gement l’audience cantonale.

D’autre part, on signale une curieuse légende.  Le Diable furieux et dépité de ne pas  com­prendre le basque, se serait jeté du pont dit « pont de l’Enfer » dans la rivière.

Enfin, la procession de la Fête-Dieu surprend toujours les touristes. En effet, la composition du cor­tège est stricte et toujours iden­tique. Il doit comprendre des sapeurs à bonnet à poil, des gardes armés de hallebardes. ET AUSSI des zouaves pontificaux. Pendant ce temps,  les danseurs, à chaque arrêt, exécutent des danses bas­ques. C’est la fameuse danse des épées, entre autres (l’Ezpata­ dantza).

 

Et encore une autre idée ?

 

Sorde l’Abbaye

 

Suivre nosou64:

Norbert, le webmaster de biarritz-guide.com. Contributeur principal de biarritz-guide.com. Marié, habite Bayonne à temps plein. Bénévole d'une association importante de Bayonne.

Articles récents de