Je cherche des contributeurs et rédacteurs

 

Je cherche des contributeurs et rédacteurs. Chacun garde  son style et reste propriétaire de son texte. D’ailleurs, il le signe.  Et chacun a sa façon de présenter ses idées.

Pourquoi  je cherche des contributeurs et rédacteurs

De même, les uns sont plutôt sportifs, les autres plus foodies, ou cultureux. C’ est donc l’occasion rêvée de partager ici vos coups de coeur,  les bonnes tables, etc. On ne fait pas de la pub pour des boutiques sans intérêt, mais on se donne la liberté de parler de ce que l’ on aime.

Alors à vous de jouer.

Comment  les contributeurs doivent calibrer leur article

Tout d’ abord, on joue la franchise, la bonne foi. Les photos sont plus que bienvenues, elles sont nécessaires.

Pour plaire à notre moteur préféré, on se donne l’ objectif  d’ écrire dans le format préféré, soit un article d’environ 300 à 350 mots.

Le titre est clair, de format 2

Pour commencer, dans l’ introduction, la première phrase doit reprendre exactement le titre, y compris les majuscules ou minuscules. Une deuxième phrase complète l’ idée.

S’ ensuit alors un titre de niveau trois. Il précède évidemment un petit texte de cinq à sept phrases de plus ou moins vingt mots.

Ensuite, on recommence  encore deux fois, et c’ est gagné.

A la fin de l’ article, j’ aime bien donner adresse, téléphone, et ajouter un lien vers la boutique ou commerce mentionné. Ou bien les heures d’ ouverture, le tarif moyen, les facilités de parking etc.

Je  complèterai les liens, mise en page etc.

Le contributeur apparait officiellement comme contributeur sur mon site, l’ objectif commun est de favoriser la diversité d’ opinions. Au contraire, on ne veut pas faire du publi-reportage.

Partager l’actualité avec les contributeurs-rédacteurs

On ne peut pas tout suivre, donc je contribuerai à égalité avec  mes contributeurs.

Des thèmes que j’attends des contributeurs

J’ attends plutôt des chroniques gourmandes et vestimentaires. De mon côté, je suis plutôt branché voyages, culture, musique, vie quotidienne au Pays Basque  et milieux associatifs.

 

Comment me contacter