TRANSPORTS EN COMMUN ELECTRIQUES

 

Les transports en commun électriques ont connu un essor à partir de la maitrise de la technologie des batteries Où en sommes nous au Pays Basque, ou du moins dans l’agglomération Bayonne Anglet Biarritz?.

1 L’ autonomie électrique a fait des progrès depuis 2003

Dans ce domaine, le syndicat des transports STAB a montré l’ exemple  en équipant de navettes électriques , dès  2003, le centre ville de Bayonne. Il n’ avait pas pu opter pour la même énergie à Biarritz. En effet, à cette époque, la technologie ne permettait pas d’assurer un service complet avec retour au dépôt sans recharger. Aujourd’hui, le progrès  permet une autonomie de  120 kilomètres avec une charge nocturne de 5 heures.

 

2)Les navettes de Biarritz passent à l’électricité

Pour 700 000 euros TTC, le syndicat des mobilités de l’agglomération Pays basque a doté Biarritz de véhicules électriques, construits en France par la société Bolloré. Ces « Bluebus »viennent d’ une usine  en Bretagne. D’ ailleurs, cette usine  fournit  également le système de charge et les services d’ entretien associés.

Ce matériel bénéficie des dernières technologies, notamment d’un système de récupération d’énergie au freinage et en descente

 

3) Aucun changement d’ horaires ou parcours à Biarritz

Les nouvelles navettes sont exploitées principalement sur le parcours « Centre-ville ». Aucun changement dans le parcours ou dans les horaires : les navettes (électriques ou pas) fonctionnent du lundi au samedi, de 7 h 30 à 19 h 30 avec une fréquence de 15 minutes, sauf entre 12 et 14 heures, toutes les 20 minutes.

 

4) Huit navettes électriques

D’ ores et déjà, le syndicat des mobilités ( devenu entretemps CHRONOPLUS) dispose de 8 minibus électriques: cinq circulent à Bayonne et trois à Biarritz. Cela fait du réseau Chronoplus, le réseau de France exploitant le parc le plus important de navettes électriques en centre-ville. Plus exactement,  en proportion de la taille de l’ agglomération desservie.

5) Le TRAM’BUS, 100% électrique en 2019

Les tram’bus qui relieront Bayonne, Anglet et  Biarritz à partir de 2019 seront électriques.  Ils sont en cours de montage dans une usine d’ Espagne. Deux lignes en site propre seront ouvertes.  La communication mensuelle bat son plein. Les travaux d’aménagement sont en cours.

L’agglomération montre donc l’exemple dans le domaine des transports en commun électriques.