Saint-Pée-sur-Nivelle est un joli village d ‘ environ   3500 habitants, situé à proximité de la côte. De par sa situation même, il est muni d’une double porte : l’ une ouverte sur le Pays Basque intérieur, et l ‘autre sur la mer. Avec des Basques, n’ oubliez pas de parler de Sempere.

 

Situation de Saint-Pée-sur-Nivelle

D’un côté, le village conserve les traits essentiels du Labourd intérieur. Sa rue principale est en effet bordée de belles maisons labourdines construites aux 17ème et 18 ème siècles. Mais, d’ un autre,  il se tourne vers la mer, la côte, les plages (Saint-Jean-de-Luz à 13 km, Biarritz à 14 km). Et pour celà, il a mis en place de nombreux parcs pour les familles. En enfin, et en même temps, il est au pied de la montagne  Rhune, à 8 km seulement de la frontière espagnole de Dancharia.

 

Repères historiques à Saint-Pée

A la sortie de la ville, à gauche, se dressent les ruines d’un château du XVIe siècle, ayant appartenu aux barons de Saint­Pée, et dont la tour carrée couverte de lierre date de 1403.

C’est là que, en 1609, le conseiller Pierre de Lancre, envoyé par le Roi HENRI IV,  instruisit le procès de sorcellerie. Ainsi, il   y fit « ardre ou brancher » nombre de malheureux, sans s’inquiéter d’ ailleurs de recueillir les moindres preuves des crimes pour lesquels ils étaient dénoncés.

L ‘église de Saint-Pée-sur-Nivelle

C’est un village très vivant et très gai. En effet, les maisons si blanches attirent l’attention par leur silhouette gracieuse et leur décoration élégante. L’église SAINT PIERRE, de type labourdin, e la date de 1606 au dessus de son porche. Par ailleurs, elle abrite un retable du XVIIIe siècle et une voûte à nervures en forme de coquille. Il a d ‘ailleurs été restauré en 1979 et est devenu classé Monument Historique. Le touriste pourra admirer aussi le clocher porche quadrangulaire, l’ intérieur pavé de dalles funéraires et ses galeries.

Un centre touristique

Saint-Pée-sur-Nivelle est un gros village rural. Voilà pourquoi l’on y trouve un calme reposant qui vient s’ajouter à un climat très vivifiant. Pour toutes ces raisons, Saint-Pée-sur-Nivelle est devenu un vrai centre touristique. Les nombreux vacanciers y trouvent un éventail important et fort intéressant d’activités, depuis les sorties à la mer, jusqu’ aux magnifiques randonnées à travers le Pays Basque, en passant par les promenades en montagne.

Le village a pris conscience de ses atouts touristiques. Les locations meublées sont nombreuses, parfaitement équipées, et situées, pour la plupart, dans des sites fort agréables. Le camping a pris une expansion importante : plusieurs terrains peuvent recevoir un nombre toujours grandissant de tentes et de caravanes. Et enfin, son hôtellerie est de tout premier ordre : plusieurs  hôtels-restaurants, ouverts toute l’année,  assurent le meilleur accueil, et proposent des menus typiques et variés.

 

Le lac de Saint-Pée

 

Le lac artificiel et son magnifique plan d’eau datent de quelques dizaines d’ années.  Quatre sources l ‘alimentent; ainsi, il  couvre une superficie de environ 12 hectares. Dans un cadre absolument unique de verdure, on peut se donner au plaisir de la baignade, des jeux sur la plage qui borde le lac, comme aux promenades sur pédalos et plus récemment toute une gamme de nouvelles activités aquatiques.

L’invention du chistera

Et enfin, les spécialistes attribuent à un paysan du village, Jean Diturbide, l’ invention du chistera. Il s’agit en effet  d’ une sorte de panier d’ osier allongé et recourbé. Bien évidemment, tous les Basques le savent. Le chistera renvoie la balle sur le fronton, dans l ‘ une des spécialités de la célèbre pelote Basque.