Pâtisserie Miremont , dans un décor de rêve

Pâtisserie Miremont , dans un décor de rêve
Nom:
Pâtisserie Miremont , dans un décor de rêve
Présentation:


Chacun connait à Biarritz la pâtisserie Miremont, dans un décor de rêve. Nous ne commenterons pas la qualité bien connue de ses produits et son service. Découvrons plutôt  le décor de rêve que connaissent ses habitués.


Situation centrale


En position centrale, la place Clemenceau, demeure un lieu commerçant où se côtoient établissements bancaires et grandes enseignes. Elle a néanmoins subi d’importantes transformations. Ainsi, il ne subsiste ainsi qu’une aile de l’ancien Grand Hôtel au toit d’ardoise. La pâtisserie Miremont, avec son décor intact et sa superbe ouverture sur le littoral, demeure une halte obligée.


Le rendez vous des locomotives du XIX siècle


Dans cette maison, mourut le tailleur Michel Biscaye, en 1834. Le mari de sa fille, le boulanger Michel Béthous, loua le fonds de commerce au pâtissier Étienne Page Singher (d’une famille de pâtissiers­limonadiers biarrots), qui établit la renommée du lieu en offrant, dans un décor recherché, les gourmandises les plus exquises.


Et des rebondissements


Des difficultés financières obligent cependant Béthous à vendre le magasin en 1874, entraînant le départ de Singher. Son successeur, Jean-Baptiste de Miremont, connait une telle renommée que la pâtisserie porte encore son nom, malgré les changements de propriétai res. Au début du XXe siècle, le Five o’clock y devient un élément mondain obligatoire de la haute société, et en 1908, le fond du magasin s’ouvre, par une vaste baie vitrée, sur la place Bellevue et l’océan. La pâtisserie devient ensuite la propriété de M. Laborie, avant d’être achetée par la famille Etcheverry.


La pâtisserie, dans un décor de rêve


Le magasin est situé au rez-de-chaussée d’un sobre immeuble en pierre construit au XIXe siècle par l’architecte Gustave Huguenin. Deux cariatides encadrent la devanture en bois, coiffée d’un entablement ponctué de modillons triglyphes cerclés de couronnes feuillagées. Les modillons encadrent l’enseigne peinte « Pâtisserie Miremont Confiserie». À l’intérieur, la pièce d’entrée se signale par la qualité de son atmosphère et de son décor: pavement de mosaïques, stucs moulurés, cartouches, rinceaux, glaces à découpe orientalisantes .


Le premier étage


Le premier étage, formant mezzanine autour de cette pièce, en accroît les proportions, démuItipliées, au fond, par de grandes glaces dans lesquelles se reflète un magnifique plafond en cuir repoussé d’inspiration mauresque, décoré d’arabesques et de caractères coufiques.


Une élégante grille en fer forgé sépare le magasin du salon de thé, largement ouvert sur la mer et décoré, lui aussi, de grandes glaces et de remarquables lambris mélangeant entrelacs à la Berain et putti antiquisants. Un élégant escalier de bois mène aux salons de l’étage, aux décors de stucs raffinés mais plus sobres. De grands jeux de glace démultiplient, là aussi, les volumes. Enfin le mobilier, comme certains comptoirs, s’harmonise avec l’esprit des lieux.


En savoir plus sur la pâtisserie Miremont, dans un décor de rêve


1 bis, place Clemenceau


Site Internet


www.miremont-biarritz.com


Miremont pour tous les gastronomes


Plus qu ‘une pâtisserie, Miremont est in passage obligé pour tous deux qui viennent et aiment la gastronomie.

Envoyer un message au propriétaire de l'annonce

Veuillez vous connecter pour pouvoir envoyer des messages au propriétaire de l’annonce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.