Biarritz, l’église Sainte-Eugénie

A Biarritz, l’église SAINTE-EUGENIE tient son nom de Sainte-Eugénie, patronne de l’im­pératrice des Français. Le couple Impérial l’ inaugure en 1856 et elle devient paroisse seulement en 1884. L’ église telle que nous la connaissons date du début du XX ème siècle.

Visite de l ‘église Sainte-Eugénie

Les tympans latéraux portent d’un côté les armoiries de la paroisse, de l’autre, les armes de Biarritz. Dès l ‘entrée, on remarque la statue de Notre Dame du Bon Secours, patronne de l’église. A droite de la Vierge, on reconnaitra, agenouillé, Saint Martin, patron de la ville.,. Au second plan, se tient l’archange Gabriel aux ailes repliées. A sa gauche,Sainte Eugénie patronne de l’église et l’Archange Saint Michel.

A l’entrée remarquer les bénitiers, réalisés dans des coquilles de mollusques des mers chaudes. . Dominant les choeurs, les statues de la Sainte Vierge ( Notre dame du Bon Secours) , de Sainte-Eugénie, les deux patronnes de la paroisse, et de Saint Joseph.
Derrière l’autel, se situent les orgues, oeuvre de la maison parisienne Mercklin. Elles ont obtenu un prix d’honneur à l’exposition universelle de 1900. De magnifiques vitraux entourent l ‘autel. Quatre arcs représentant les quatre évangélistes entourent la tribune. On remarquera enfin, sur le dessus, un grand vitrail . Il présente de nombreuses scènes bibliques inspirées par l’entrée au royaume de Dieu.

On peut visiter l’ église , sur la place du même nom. La crypte, au niveau inférieur, accueille des expositions diverses.

A la fin de la visite, on peut retourner sur la magnifique promenade qui longe le front de mer.