Comprendre l’ identité Basque

un lauburu, symbole de l 'identité Basque avant d' être un dessous de plat
un lauburu comme dessous de plat

Il est indispensable de comprendre les éléments de l’ identité Basque, dont quelques mots. Mais attention, on avance en terrain difficile quand on aborde ce sujet. Voici donc une première approche. A chacun de découvrir à son rythme. Depuis la précédente édition, ce sont donc maintenant 30 éléments identitaires que nous allons découvrir.

Qui protège l ‘identité Basque ?

Les premiers à protéger l ‘identité sont les habitants du Pays Basque. Ensuite, tous les Basques de France et d’ Espagne. Mais surtout, il faut remercier une troisième catégorie, une sorte de huitième province, ce sont les BASQUES D’ AMERIQUE. Cliquez ici sur BASQUES D ‘ AMERIQUE pour en savoir plus.

Les 3 constituants majeurs de l’identité Basque

Les constituants majeurs, ou identifiants,  sont les suivants, leur territoire ou EUSKADI, leur langue et leur drapeau.

En introduction, rappelons que le territoire se répartit de chaque côté des Pyrénées, avec 3 provinces côté Nord et 4 côté Sud. Ensuite, leur langue, sur laquelle tant de chercheurs ont buté, mais ciment essentiel de leur unité. Cliquez ici pour découvrir comment apprendre la langue Basque.

Enfin, leur drapeau, bien que plus récent, est un symbole majeur utilisé, lui aussi à travers les deux pays, mais aussi dans des pays éloignés, comme en Argentine, etc.

Les 3 symboles

ll n’y a pas de liste officielle, mais j’en retiendrai trois.

  • Tout d’abord, le lauburu
  • ensuite, le zazpiak bat. Il s’ agit de l ‘écusson symbole de l ‘unité des sept provinces sept en un soit “zazpiak bat” en basque.
  • et enfin, le jour de la patrie, ou  aberri eguna, . 

23 éléments identitaires de la tradition et du folklore

Bien évidemment, les Basques seront parfois intarissables sur les éléments suivants qui sans être des symboles, participent à l’ histoire collective.

  • leur histoire. Les Basques ont été souvent mêlés aux histoires des nations France et Espagne. QUELQUES DATES POUR S’ Y RETROUVER ….ou bien une description du PAYS basque datant de 1872 !
  • Un sujet très important concerne la gastronomie. On peut aborder, les tables, les produits locaux , rencontrés parfois sur lesmarchés de paysans, et les recettes. Ce point est facilement partagé avec les non-basques, d’ ailleurs.
  • et même un jour dédié au pintxo (la tapa basque…), le  pintxo eguna
  • comme le fromage, ardi-gasna
  • le sport roi, la pala (pelote Basque) et ses dérivés. Le touriste sera surpris de découvrir autant de variantes, mais aussi autant de terrains couverts (trinquet, jai alai, mur à gauche) ou sur la place du village ou de l ‘école (fronton) 
  • les festivals de force Basque .Ces festivals ont lieu en été. Ils perpétuent les traditions paysannes.
  • le makhila. Il s’agit d’un bâton de berger, dont la fabrication est restée intacte depuis des siècles
  • le mobilier. Ici,aussi, on a une tradition séculaire, avec des meubles locaux, dont le fameux “zuzulu” (on en voit au Musée Basque). Mais aussi des fabricants de chaises, comme la tradition le montre encore à CAME,  PETIT VILLAGE DE CHAISIERS.
  • les musiques, bandas et instruments
  • les danses Basques
  • les chants et les choeurs Basques.
  • D ‘une part, les choeurs se produisent régulièrement , y compris en dehors du PAYS basque. D ‘autre part, des groupes “spontanés” se retrouvent une fois par mois en ville, à BAYONNE (Kantuz Baiona)et dans d ‘autres villes ou villages
  • le cri des bergers, ou Irrintzina
  • les contes et légendes. Assistez par exemple à la pastorale souletine, qui a lieu une fois par an.
  • les stèles discoïdales, des monuments funéraires qu’ on trouve dans les cimetières, autour des églises
  • le béret basque (qui n’ est pas tout à fait Basque, mais plutôt Béarnais…)
  • les entreprises du patrimoine vivant, les producteurs locaux, qui sont le témoin de la tradition
  • le pottok, ou cheval basque , parfois considéré comme cousin du cheval préhistorique
  • le cidre et les cidreries
  • le vignoble d’ Irouleguy
  • les 64  mots locaux (issus du Basque) et utilisés en Français. Cliquez pour les retrouver
  • Vous découvrirez les animations de l’ institut  et de l ‘Association “sur les chemins de la culture“.
  • Il faudrait enfin ajouter, l’accent, les usages, mots locaux, traditions, etc. A la boulangerie, on ne dira pas “un pain au chocolat dans mon sac”, mais “une chocolatine dans une poche”.  Bonne journé-eee. la réponse invariable sera “pareil !”.

Et des articles, monographies, études, etc, comme les premiers ci-dessous:

2 nouveaux symboles politiques

Le premier symbole est la création d’une monnaie locale, l’ Eusko, qui fait parler d’ elle.

Un symbole plus récent, datant de 2017, est la création d’une communauté d’agglomérations, ou intercommunalité, qui regroupe les 158 communes du Pays Basque.

Soit un total de plus 30 constituants identitaires. CQFD.

Première leçon de Basque

Commençons par une petite leçon des mots utiles à connaître

EnglishFrançaisBasque
good morningBonjour (matin)Egun on
good afternoonBonjour (après midi)Arratsalde on
byeAu revoirGabon
welcomeBinvenieOngi Etorri
pleaseS’il vous plaitMesedez
excuse meExcusez-moiBarkatu
thank youMerciMilesker
yesOuiBai
nononEz
tourist officeoffice de tourismeTurismo bulegoa
city hallMairieUdaletxea
city centerCentre villeHiri barnea
bankbanqueBanketea
book shoplibrairieLiburu denda
librarybibliothèqueLiburutegia
theaterthéatreAntzokia
cinemacinémaZinema
museummuséeMuseoa
bus stoparrêt de busautobus geltokia
train stationgare ferroviaireGeltokia
hospitalhopitalOspitalea
churchégliseEliza
parkingparkingAparkalekua
streetrueKalea
beachplageHondartza
portharbourKaia
restaurantrestaurantJatetxea
HotelhotelHotela
how much is it?combien ça coute?Zenbat da?
Basque policepolice BasqueErtzaintza

Que visiter à Biarritz et au Pays Basque ?

Afin de mieux comprendre, vous pouvez commencer , à Bayonne, par le musée Basque.

Et ensuite, lancez vous !

https://biarritz-guide.com/visiter/

retour à l'accueil