LES BAÏNES

Il faut attirer l ‘attention des baigneurs  et des familles à la plage sur les baïnes et leurs danger. En effet, une partie des plages des Côtes Basque  et Landaise se caractérise par un phénomène peu connu, celui des baïnes. Elles sont malheureusement responsables de plusieurs noyades  chaque année. Autant donc bien comprendre.

 

Comprendre les baïnes et  leur danger

La baïne est un  transport de sable, en surface ou  au fond de l ‘océan d ‘un endroit vers un autre, qui génère de forts courants vers le large. Elle sont imprévisibles, et souvent invisibles depuis la plage.

Quelles en sont les raisons ?

 

-La première est due  à l’action du vent : déport de sable d’une dune découverte, sur la plage, puis de la mer. Dans ce cas, la baïne est visible depuis la plage, on voit en effet un passage d’ eau avec un fort courant , souvent parallèle à la plage, avant de filer vers le large.

-la seconde est due  à l’action des vagues . En effet,  les vagues ne se déplacent pas perpendiculairement à la plage , mais en oblique. Pour cette raison, il se forme alors un courant important et imprévisible, une érosion du sable sous la mer,  pour constituer à distance une barre de sable, équivalente à un plateau sous-marin.

Il faut insister pour comprendre qu ‘il se forme alors des reliefs sous marins qui, en fonction des marées , créent des courants qui poussent les nageurs vers le large.

danger baïnes (cliché glisszones)
danger baïnes (cliché glisszones)

les baïnes et leur danger

Le premier danger est d ‘ignorer leur existence. Le second danger est de s’épuiser à nager à contre-courant, alors que la baïne emporte le nageur à seulement 200 ou 300 mètres au large.

 

 

 

 

Comment éviter le danger de noyade dans une baïne ?

Répétons le: il faut connaître les baïnes et leur danger.

  • Le premier conseil est de ne pas lutter contre le courant; il fait se laisser porter, et lever les bras pour prévenir les MNS.
  • Le second est de ne pas se baigner sans témoin à proximité, qui puisse donner l’ alerte.
  • Le troisième est de nager seulement dans les zones surveillées.
  • Les nageurs en zone sauvage, ou hors saison, vont parfois se baigner avec un morey accroché à la cheville par un leash. Il ne favorise pas la nage, seulement la baignade, mais permet de rentrer sain et sauf.

 

en savoir plus sur les plages de Biarritz

en savoir plus sur les plages naturistes