Venez découvrir la Soule, une province éloignée de la côte

Partez découvrir la Soule, troisième province du Pays Basque côté Français. Son nom en Basque varie entre Zuberoa et Xiberoa. Terre riche en légendes et tradition, elle se montre comme la sauvegarde d’une civilisation transmise de génération en génération.  Avec environ 30.000 habitants, donc peu peuplée, elle ne profite que peu de la rumeur de la côte. Un conséquence, l ‘hébergement, sauf dans les gros villages, est presque inexistant, et demande aux touristes un peu d’ organisation.

De récentes découvertes ont permis de découvrir que cette région est habitée depuis 60.000 ans d’après le témoignage de plusieurs ustensiles, peintures, ancestrales ainsi que les cromlechs, dolmens et restes fortifiés qui se trouvent dans la province

Etant donne son emplacement limité entre Béarn, Aragon, Navarre  et Aquitaine, cette région  reste le témoin direct de nombreux conflits tout au long de l’histoire.

Sous le règne de Charles VII en 1512, la province est rattachée à la France.

Eleveurs. agriculteurs et artisans, tous conservent leur culture ancestrale de laquelle ils gardent une mystérieuse langue, bien présente entre tous ses habitants.  Une grande richesse au niveau de la faune et la flore vient s’ ajouter à la beauté des paysages . On y trouvera, en effet, des pins sauvages, des hêtres, des sapins, des chênes, etc. ainsi que des espèces comme la cigogne blanche, la martre, le cerf, le renard rouge, les pottoks, etc.

De plus, le touriste et le visiteur vont jouir de la montagne basque : du Pie d’ Anie (montagne sacrée pour les basques) au Pie d’Orthy aussi appelé le toit de de la Soule (2.017 m) sans oublier les sommets de Otxogorrigana (1.923 m), Xardegana (1.893 m), Kartxela (1.892 m), La Khoura (1.877 m), etc.

Mauléon-Licharre ( Maule-Lextarre )

L’origine de la capitale de la Soule remonte au XIIème siècle.  L ‘endroit est un lieu d’excursions et de vacances agréables. Ses danses folkloriques sont typiques ainsi que la pelote, la pêche sportive, la piscine, les courts de tennis et sa gastronomie, qui font de Mauleon un lieu de visite incontournable.

La partie Nord  de la ville conserve son caractère médiéval avec quelques restes des  XVI  et XVIIème siècles qui rappellent tout son passé historique.

Malheureusement,  son artisanat traditionnel constitué d’ ateliers d’ espadrilles et de sandales  a presque disparu.

Après des  moments de pleine activité  au début du siècle avec plus de 1500 ouvriers, son activité aujourd’ hui  se limite à des artisans et petites fabriques de qualité.

Dans le domaine de la gastronomie, la région est très réputée pour sa piperade préparée avec des piments du pays, des tomates, de l’oignon, de l’ail, du sel, du poivre et une pincée de piment piquant, l’agneau élevé dans la vallée, les truites et autres poissons de la région, le pigeon, le gâteau basque, le miel, le fromage de brebis ou de chèvre etc.

Proposition de visite de Mauléon

Le visiteur a plusieurs bâtiments et édifices dignes de visite à ajouter à son programme

Le Château Fort.

 Construit au XII ème siècle, les plus nobles familles souletines y résident, ainsi que par de nombreux militaires, représentants du roi d’ Angleterre. Actuellement on ne conserve que les murailles et trois tours,  plus un petit fort utilisé autrefois comme cachot. De cet endroit le visiteur admirera le panorama et possible et les belles maisons médiévales de la partie Nord de la ville.

Chateau d’ Andurain (Hôtel de Maytie).

Ce témoignage unique de la Renaissance, sur la place principale,  est construit par Arnaud I de Maytie qui devient plus tard évêque d’ OIoron. La beauté de son toit , et sa charpente intérieure sont dignes d’ admiration. On visite  depuis quelques années les pièces intérieures, en saison.

Chapelle de St. Jean de Berraute

Placée sur la route de Tardets, elle est édifiée  pour répondre à  la demande des pélerins de Santiago de Compostelle  au XIème siècle.

On trouvera plusieurs ateliers vente de produits gastronomiques.

Visites:

Activités de découverte de la Soule

Le sportif aura l ’embarras du choix dans les disciplines : Pirogue, kayak, spéléologie, canyoning,

randonnées en montagne, trekking, équitation, sports nautiques de rivière , 4×4, etc.

Information à  l’Office de Tourisme  de Mauléon.

Fêtes :

Les fêtes patronales de Mauléon ont lieu dans la deuxième quinzaine de Juillet.  De plus on devra assister aux rencontres de pelote qui ont lieu tous les jours en été.

Enfin, les pastorales (voir article sur les pastorales), oeuvre d’art populaire, ont lieu  en août et en septembre dans toute  la province.

Tardets Sorholus (Atharratze-Sorholüze )

Ce gros bourg, avec sa charmante place du marché, garde encore sa structure de ville fortifiée avec maisons du XVIII siècle.

L’ermitage de la Madeleine  offre une vue panoramique de La Soule et autres points caractéristiques de la région, comme le Pic du Midi d’Ossau et le Pic de Bigorre.

Activités

Equitation, . Location de vélos :

Fêtes de Tardets

Les fêtes patronales ont lieu entre le 21 et le 24 août, La Foire du Fromage a également lieu  en aoüt.

Trois villes (lruri)

Ce petit village a appartenu autrefois à Jean Arnaud de Peyré, fils d’un commerçant d’Oloron qui reçut I’ autorisation royale d’être appelé  comte de lruri au XVII ème siècle. Mais son comportement autoritaire qui forçait ses habitants à payer trop d’ impôts provoque une révolte menée par Bernard de Goienetxe (Matalas, célèbre leader de la révolution souletine) .

Le château de Elizabia, construit en 1663 mérite la visite. Sa façade et ses hautes fenêtres sont d’une

grande beauté.

Fêtes d ‘Iruri

Les fêtes locales ont lieu en Juin.

Larrau

Ce village , situé  sur le chemin qui mène à l ‘Espagne, sur la façade nord du Pic d’Orthy, conserve une belle église, restaurée au XVII ème siècle, mais qui garde son abside romaine.

Enfin,  on peut encore y trouver les restes d’une quinzaine de hauts-fourneaux construits en 1747.

Les fêtes patronales ont lieu en Juin.

Sainte-Engrâce  (Santa-Grazi )

Ce petite village a appartenu au monastère de San Salvador de Leire, en Navarre Espagnole entre 1085 et 1737. Endroit splendide en plein milieu de la haute vallée, le village rappelle son appartenance  aux traditions basques.

Il faut faire une halte à I’ église collégiale de Sainte Engrâce, lieu de visite et de pélerinage vers Santiago de Compostelle et construite vers la moitié du XII ème siècle.

Enfin, le village constitue une halte étape pour de magnifiques excursions aux environs.

Gorges de Kakueta

Ce lieu mérite d’une mention spéciale car il s’agit de 3 kilomètres  de beauté pour le visiteur. L’un des lieux le plus sauvages d’Europe place au milieu de la montagne basque.

Voir l ‘article publié séparément.

Les fêtes patronales ont lieu le dernier dimanche de Juillet.

 Licq-Atherey ( Ligi-Atherei)

Enfin, ce village est très réputé pour la pêche à la truite et la chasse au pigeon.

Les quartiers de Licq et d’ Atherey ont leur propre église. Les retables du  XVIII’ siècle méritent le détour.