home » Blog » l’ homme basque (texte anonyme)

l’ homme basque (texte anonyme)

homme basque

L’ homme basque, cet inconnu, de source non indo-européenne, garde son mystère. Lire ici un beau texte par un auteur anonyme.

le texte anonyme sur l’ homme basque

Le Basque est un type à part et remarquable… ,

Sa figure douce et bonne est éminemment sympathique ; l’ esprit ressort de ses traits fins et réguliers, quoique assez fortement caractérisés. Sa taille haute et bien faite se dessine à merveille sous l’ ajustement : béret bleu, rouge ou blanc, ceinture rouge.

Foulard retenu par un anneau d’ or ou d’ argent et retombant en longs bouts sur une chemise blanche et fine, dont le col est rabattu.

Gilet de couleur, garni de plusieurs rangs de boutons en métal; veste ronde, culotte de velours comme la veste ou pantalon.

Bas blancs; sandales légères à grelots, quelquefois souliers de peau de boeuf brute(arbarcac), plus communément alpargattes, espargattes ou espartilles (ezpartinac). leur semelle se fabrique en corde de chanvre ; l’ empeigne de tissus de fil ou de coton montre des ornements de broderies, soie ou laine, de couleurs tranchantes.

Cette chaussure s’ attache à la jambe par des courroies ou rubans à la manière du cothurne antique.

Enfin, la longue chevelure du Basque annonce l’ amour de la liberté ; de même que sa prestance droite et assez fière est pleine de dignité.

Simple cependant dans ses formes, il agit avec politesse quoiqu’ on en dise, jusqu’ à prendre à votre égard l’ initiative du salut, même celle du bonjour : Agur.

Répondez-y avec courtoisie; car, outre l’ accomplissement d’ un usage rigoureux, vous aurez la satisfaction de voir votre honnêteté causer à autrui autant de plaisir que vous aurez pu en ressentir vous-même de sa déférence.

origine du texte

Auteur anonyme

Ce texte est rapporté par Colette Munoz. Il semble provenir d’ une encyclopédie  ou livre de géographie de la fin du  XIX siècle. On doit à Colette Munoz un excellent livre rapportant les meilleurs textes sur le PAYS basque, par Victor Hugo, Pierre Loti, Francis Jammes, etc