Les stèles discoïdales sont des blocs de pierre à usage de monument funéraire, le plus souvent. On en trouve des centaines au Pays Basque.  Ces monuments monolithiques sont le plus souvent ornés d’un décor épigraphique ou figuré. Leur cercle de pierre dressé sur leur socle, s’ oriente sur un axe  est-ouest. De manière à ce que la lumière du jour mette en valeur leurs motifs. A contre jour le matin, elles s’illuminent quand le soleil atteint le zénith, et retournent dans l’ombre en fin de journée. C’est tout le symbole de la vie qui se trouve ainsi exprimé. Les stèles ou croix discoïdales ont été employées bien avant le Moyen-âge. Toutefois, préservées de la destruction, datent des XVI et XVII èmes siècles. Elles portent les symboles des charpentiers, tailleurs de pier­res du Pays Basque qui ont sculpté meubles et linteaux des maisons et stèles.

 

Où trouver des stèles discoïdales?

stèle discoïdaleOn en trouve des modernes dans tous les cimetières. Les anciennes se trouvent dans les cimetières les plus anciens quijouxtent les églises : comme Sare, Ainhoa, la Bastide Clairence, Ahetze, etc

On peut en admirer de très belles au Musée Basque à Bayonne. Le musée mérite la visite.