Accueil Accueil » Blog » Irrintzina, le cri des bergers basques

Irrintzina, le cri des bergers basques

L’ Irrintzina, le cri des bergers basques, appartient à la tradition et l ‘identité basques. Il s’ agit d’ un cri caractéristique,long et aigu. Le mot irrtnisana se compose à partir de irri, qui signifie « rire » ,et de « inizma », qui veut dire « plainte ». Son  origine se perd dans la nuit des temps.

Quoique pratiqué par les bergers qui s’appelaient naguère d’un vallon à l’autre, il n’en reste pas moins un cri qu’on lance à son ennemi pour le surprendre, ou le défier ,avant de l’achever en le précipitant dans le ravin. Ou bien d’ un cri pour se localiser dans la forêt. Ou encore, pour ponctuer certains évènements, civils ou religieux.

Par exemple, Pierre Loti, auteur de Ramuntcho, l’utilise pour un contrebandier qui vient de passer la ligne de frontière.

 » Le grand cri s’ est transmis avec fidélité du fond de l’ abîme des âges jusqu’ aux hommes de nos jours.  D’ailleurs, cela ressemble au cri d’ appel de certaines tribus  peaux-rouges dans les forêts d’ Amérique »

Pierre Loti

Toutefois, on l’ utilise aussi en dehors du Pays, dans le vallées d’Aspe ou d’ Ossau, et en Béarn.

Enfin,  une association de Hasparren , appelée Ursumendi, organisait autrefois un championnat d ‘ Irrintzina, le cri des bergers basques. Un groupe de rock portant ce nom fut connu il y a plus de vingt ans.

Et maintenant, on associe plutôt ce mot avec le titre d’ un film sorti en 2017. Il s’ agit d’ un documentaire français réalisé par Sandra Blondel et Pascal Hennequin. Il est sorti en 2017, dans la mouvance de la réunion internationale COP 21.