home » Blog » Itinéraire auto en basse-Navarre

Itinéraire auto en basse-Navarre

Itinéraires auto

Pour découvrir cette province sauvage, voici un itinéraire auto en Basse-Navarre. Les circuits complets sont difficiles en raison de la précarité de certaines routes. Aussi nous proposons deux itinéraires possibles :

1. Saint-Etienne-de-Baïgorry-Saint-Jean-Pied-de-Port, grottes d’lstaritz et d’Oxocelhaya. Hasparren : 60 kilomètres.

2. Saint-Jean-Pied-de-Port-Source de la Bidouze et forêt des Arbailles.

Saint-Etienne-de-Baigorry, la vallée de Baigorry et le château d’Echauz représentent bien cette province du Pays Basque.

A Irouléguy, on trouve des vignobles et un des rares vins réputés de cette partie de la France. Ces vignes constituent certainement celles du Seigneur puisqu’au milieu se découpe la rustique chapelle d’Irouléguy.

Itinéraire auto en Basse-Navarre, via le nord

Saint-Jean-Pied-de-Port est la capitale de la Basse-Navarre. Dominée par une citadelle construite au XVIIe siècle, la ville haute garde aussi des vestiges plus anciens.

De Saint-Jean-Pied-de-Port, on peut partir vers Roncevaux, ou encore vers la forêt d’ Iraty, mais tel n’est pas le but de cet itinéraire qui nous mène vers le Nord et Hasparren.

De Saint-Jean à Bonloc, le paysage est sauvage et tourmenté. Pour ne pas se perdre, il suffit de suivre la départementale 22.

A Bonloc, on aperçoit l’église perchée sur un monticule, pareille à un phare. De Bonloc on peut gagner les grottes d’lsturltz et d’Oxocelhaya. Ces grottes se trouvent au cœur du Pays Basque, à 12 kilomètres d’Hasparren, 36 kilomètres de Bayonne, 70 kilomètres de Pau. Leur formation est étrange car elles ont été creusées au flanc de la même colline par le passage impétueux de l’eau.

La grotte d’Oxocelhaya est celle qui retiendra le plus l’attention du visiteur non averti. Elle se déroule sur une longueur de 250 mètres et contient plusieurs salles ornées de stalactites et stalagmites aux contours Inquiétants.

La grotte d’Isturitz retient surtout  l’ attention des spécialistes de la préhistoire. L’histoire de ces grottes est riche d’anecdotes.

C’est la grotte d’Isturitz qui fut découverte la première. Au XVIIIe siècle, elle attirait l’intérêt des chercheurs d’or mais la fièvre fut de courte durée. En 1867, cette même grotte reçut la visite de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie.

Au sortir des grottes, il ne reste plus qu’à se rendre à Hasparren, ancienne capitale romaine.

Moins célèbre et moins riche en souvenirs qu’Ascain ou Saint-Jean­Pied-de-Port, Hasparren se flatte d’avoir été la résidence des dix-sept dernières années du poète Francis Jammes dont la dépouille repose dans un coin du cimetière.

Itinéraire auto en Basse-Navarre, via le sud et la forêt des Arbailles

Il existe deux forêts importantes près de Saint-Jean-Pied-de-Port : la forêt d’Iraty sur la route d’ Espagne et la forêt des Arbailles que l’on peut atteindre en suivant la départementale 133 jusqu’à Larceveau où l’on tourne à droite en direction de Saint-Just­Ibarre. De là il est possible de faire une excursion dans la forêt des Arbailles en suivant les sentiers qui longent la Bidouze jusqu’à la source, mais ce n’est pas de tout repos.

En savoir plus sur la BASSE-Navarre.

Après la Basse Navarre, allez voir la Soule.

Étiquettes: