Mieux vivre pendant le coronavirus à Biarritz et ailleurs ? La crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus (phase 3 depuis le 13 Mars 2020) oblige à tout fermer pendant un certain temps. Alors, profitez-en pour vous lancer dans des activités qui étaient toujours en bas de votre liste  » à faire » et donc systématiquement zappées. A Biarritz, et ailleurs, le problème est le même.

coronavirus

En cas d’ urgence ou de nécessité, le site du gouvernement est https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Quelques exemples

Par exemple, écrire vos souvenirs, apprendre des techniques ou des langues étrangères via yOUTUBE, bricolez chez vous, etc. Pour tous : lisez les textes des pièces de théâtre, consultez le dictionnaire, écrivez des commentaires sur les derniers spectacles vus.

Ne vous encroûtez pas, dégustez la vie qui nous est donnée; on n ‘est pas trop malheureux au Pays Basque, et on se bat pour que tout redémarre le plus tôt possible. Faites de la cuisine et profitez en pour découvrir des recettes sur Internet. Achetez de bons produits chez les artisans bouchers, boulangers, fruits et légumes ; ça les fait vivre, ça remonte de moral de voir de bons produits alimentaires chez eux; un petit mot échangé et un sourire partagé donnent le moral pour toute la journée.

On en profite pour apprendre

Faites la liste des endroits où vous voudriez aller; regarder de bons spectacles ou émissions de découverte à la télévision. Les seniors, reprenez vos cours de bridge, sur livre ou sur internet.Profitez en pour voir la télévision dans d ‘autres langues; en anglais, espagnol….pourquoi pas le basque ? Comme l ‘avion qui va décoller et attend sur la piste, projetez vous sur le moment où la tour de contrôle vous dira « cleared to take-off » .

Et on prend la résolution de mieux s ‘organiser

Se protéger contre les virus autres que le coronavirus à Biarritz

Il n ‘y a pas que les virus type coronavirus. Profitez -en, par exemple, pour vérifier les antivirus de votre ordinateur, et mettez à jour si nécessaire, ou revalidez l ‘ancien… ce que nous oublions parfois de faire.

Pointer ses comptes sur Internet

  • Pointer ses comptes sur Internet, et vérifier qu ‘il n’ y a pas d’ anomalies.
  • Vérifier aussi qu’ il n’ y ‘a pas de prélèvements qu ‘on croyait avoir supprimé chez des fournisseurs…. et qu ‘on a oublié de supprimer.
  • Charger aussi sur son smartphone des applications utiles , comme une check list d’ actions à faire (j utilise todocloud, mais ily en a des dizaines d ‘autres).

Mise à jour de ses mots de passe

On en profit pour mettre de l ‘ordre dans ses mots de passe; par exemple, on les change tous, en les rendant plus difficiles à craquer, mais plus difficile à trouver . J’ utilise l ‘immatriculation de la vieille voiture de mes parents, avec deux caractères spéciaux au milieu ou à la fin, et en alternant minuscules et majuscules dans les lettres. Par exemple 8328Yg!64# . Effectivement, pas facile à trouver . De même on trouve de bonnes applis bien sécurisées pour garder ses mots de passe sur smartphone. Et enfin, les top secret (code carte bancaire, smartphone, banque, restent à la maison dans un carnet. Ou bien, intercalés dans un dossier neutre et classés en numéro de téléphone. A Biarritz, un numéro 055924xxxx peut contenir un code plus qu’ un vrai numéro.

Charger des applis sur le Pays Basque

On en profite pour tester des applications sur le Pays BASQUE. Par exemple, jC’ en ai une bonne quarantaine. Je vous en parlerai bientôt.

Nettoyer les photos inutiles du smartphone

Et les sauvegarder ailleurs, sur un disque dur par exemple.

une nouvelle forme de solidarité pendant le Covid19 à Biarritz

Par ailleurs, si certains produits alimentaires venaient à manquer, un peu de jeûne ne fait pas de mal, même sans conviction religieuse. Pensons à ceux qui sont dans une misère incroyable dans des pays (Syrie, etc) à 3 ou 4 heures d’ avion de Biarritz. La crise va nous faire prendre conscience de la chance que nous avons au Pays Basque, des producteurs locaux, etc. De plus, on profite du temps libre imposé pour téléphoner à la famille aux amis. Même si on sait qu’ ils vont bien, ça leur faire plaisir qu ‘on pense à leur téléphoner. Pourquoi ? eux aussi, ils sont confinés !

de l’ intérêt à rester civiques pendant le coronavirus à Biarritz

On reste civiques, par solidarité avec tous nos voisins et compatriotes. Plus on sera civiques, plus vite on re-démarrera, et moins ça nous coûtera cher, collectivement et pour chacun. Courage à toutes et à tous !