Saint-Jean-Pied-de-Port

Saint-Jean-Pied-de-Port mérite certainement une visite de plusieurs heures et enchantera tous les amoureux de villages authentiques. La cité (Donibane Garazi en basque) doit son nom à sa situation géographique au pied des cols des Pyrénées. Tous les français connaissent le plus célèbre d’entre eux, le col de Roncevaux. On se rappelle cette légendaire bataille. L ‘ arrière-garde de l’armée de Charlemagne, commandée par Roland, y fut défaite par des combattants basques.


Dès sa fondation à la fin du XII’ siècle, Saint-Jean-Pied-de-Port devient une ville majeure du royaume de Navarre. Elle tient les rôles de place forte, ville de garnison, carrefour commercial et haut -lieu du pèlerinage vers Compostelle.

architecture de Saint-Jean-Pied de Port.

Ceinturée de murailles, Saint-Jean-Pied-de-Port est dominée par une Citadelle, construite dans les années 1620. Vauban y a laissé son empreinte tant au niveau de son architecture que de son aménagement intérieur. On la classe dans les joyaux de l’architecture militaire, avec ses remparts, fossés et souterrains. En effet, elle offre un superbe point de vue sur la vallée de la Nive et les montagnes environnantes. Les touristes suivront les pas des soldats grâce aux chemins de ronde aménagés sur les hauteurs des murailles. Celles-ci mènent de la porte de Navarre à la porte Saint-Jacques. Puis ils rejoignent la Citadelle avant de redescendre vers l’église.

A Saint-Jean-Pied-de-Port, chaque édifice plonge le visiteur dans le passé. Citadelle, porte Saint-Jacques [classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l·UNESCO). Prison dite des Evêques, maison Mansart sont les témoins de ce riche patrimoine. Un véritable pèlerinage sur les Chemins de l’Histoire.

Laissez-vous tenter par la visite en petit train touristique, qui vous invite à une découverte insolite de la cité fortifiée. Le photographe, en arpentant les ruelles pavées du cœur historique, appréciera le patrimoine architectural et les maisons au style basque traditionnel. En particulier, le grès rose qui habille les façades, les pans de bois aux étages, les linteaux couronnant les portes d’entrée.

LA PRISON DES EVEQUES

La prison dite des Evêques est une importante construction datant du XIVe siècle. Cette dénomination énigmatique rappelle que Saint­

Jean-Pied-de-Port fut une cité épiscopale, de par la volonté du Pape d’Avignon, lors du Grand Schisme d’Occident. Cellules, salle voûtée souterraine majestueuse suscitent l’émotion. Aujourd’hui, elle accueille une exposition sur les chemins de Compostelle au Moyen Age.

A Saint-Jean-Pied-de-Port, chaque édifice plonge le visiteur dans le passé, Citadelle, Murailles, Eglise gothique, Maison Mansart, MaisonArcanzola restent les témoins séculaires d’antan.

Ouverture du week-end de Pâques à la Toussaint.

• Tous les jours sauf le mardi de Il hOO à 12h30 et de 14h30 à 18h30 .

• Juillet-août: tous les jours de 10h30 à 19h00, sans interruption.

Loisirs à Saint-Jean-Pied-de-Port

Le patrimoine naturel est propice aux activités de pleine nature, comme la randonnée où les sports d’eaux-vives, au départ de Saint-Jean-Pied-de-Port, Terroir aux multiples saveurs, une visite chez les producteurs, au marché du lundi et au marché des producteurs locaux du jeudi s’impose pour déguster les produits locaux. fromages, vins d’lrouléguy, cidre, porc et salaisons, charcuterie, pâtisseries, miel ou confitures…

Village de plus de 1 700 habitants, Saint-Jean-Pied-de-Port offre tous les attraits et services d’une ville de la côte basque avec ses nombreux hébergements, du camping à l’hôtel 4 étoiles, en passant par les gîtes et les maisons d’hôtes sans oublier sa restauration gastronomique, traditionnelle et raffinée.

La ville s’anime durant la saison estivale, Les amateurs de sport et notamment de pelote basque, pourront goûter aux joies d’assister à d’intenses parties de pelote à main nue le lundi au Trinquet couvert Garat. à chistera le vendredi au fronton,

Le chant et la danse sent à l’honneur pendant tout l’été. Tous les mardis soir, les voûtes de l’église résonnent aux sons des voix de chorales locales, Des spectacles de danses folkloriques en costumes traditionnels animent le fronton.

Renseignements divers

  • Tous les lundis, le marché, typique et local.
  • Le marché des producteurs locaux tous les jeudis.
  • Visites guidées de la cité fortifiée et de la Citadelle en compagnie d’un historien ou d’un raconteur de pays, en juillet et en août.
  • La Route des vins d’Irouléguy, la Route des fromages .. ,
  • La traditionnelle partie de pelote à main nue, au trinquet Garat, tous les lundis après-midi, qui attire autant les locaux que les touristes.
  • Les parties de pelote à chistera au fronton, en juillet et en août.
  • Les courses de vaches landaises le lundi soir,
  • Les mardis: chœur de chants basques traditionnels.
  • Les fêtes patronales du 14 au 16 août.
  • Plus d’infos sur: www.st-jean-pied-de-port.com

D’ autres visites en Basse Navarre : Ne pas manquer la BASTIDE CLAIRENCE.

1 commentaire pour “Saint-Jean-Pied-de-Port”

  1. Retour de ping : le petit train de Garazi (Saint-Jean-Pied-de-Port) - BIARRITZ-GUIDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *