home » Blog » Saint-Pée-sur-Nivelle, site touristique

Saint-Pée-sur-Nivelle, site touristique

Saint-Pée-sur-Nivelle, petit village d’ environ 6.800 habitants, séduira certainement ses visiteurs.

(Senpere, en Basque).

A première vue, Saint-Pée-sur-Nivelle a tout d’un village calme et reposant. De belles maisons labourdines des 17 ème et 18 ème siècles bordent sa rue principale.Par ailleurs, on trouve autour de son lac artificiel des aires de jeux aménagées pour les enfants ainsi qu’un parcours de santé. Ainsi, sa forêt et ses aires de pique-nique en font un lieu idéal de villégiature familiale. Mais, attention! N’ approchez pas des ruines du château des seigneurs de Saint-Pée-sur-Nivelle, les fantômes des sorcières hantent, parait-il, les vestiges de cet édifice.

En effet, en 1609, eût lieu un des plus célèbres procès de sorcellerie. Pierre de Lan­cre, commissaire, envoyé spécial du roi Henri IV, jugea plusieurs centaines de per­sonnes pour crime de sorcellerie et les envoya au bûcher …

L’EGLISE SAINT PIERRE

Calme et sérénité vous retrouverez en ce monument construit aux 12 ème et 13 ème siècles. Sa restauration, au début du 17 ème, lui confère son caractère labourdin. On admirera son clocher porche quadrangulaire, son intérieur pavé de dalles funéraires, ses trois ni­veaux de galeries. Et surtout son rétable richement décoré en font les principaux cen­tres d’intérêt. A noter que le rétable de l’ autel principal, entièrement rénové en
1979 appartient maintenant à la catégorie « Monument Historique ».

Gaintchiki : une idée de génie

Jean Diturbide, dit Gaintchiki, est à la pelote basque ce que Webb Ellis est au rugby. En s’ inspirant des paniers tressés utilisés à la campagne pour recueillir les fruits, il inventa le chistera. Ils’ agit d’ une sorte de panier d’osier allongé et recourbé, servant à ren­voyer la pelote contre le fronton.

en savoir plus

http://www.saint-pee-sur-nivelle.com/

Étiquettes: