Ustaritz, village pittoresque en Labourd

  • par

Situation de carrefour

Ustaritz, en Labourd, est un joli petit village de environ  6700  habitants. Capitale du Pays de Labourd, le village conserve  une situation privilégiée dans la vallée de la Nive. Voisine de Bayonne (13 km), il en est cependant éloigné pour avoir conservé son caractère de petite ville pénétrée par la campagne; sa proximité de la côte (Biarritz 20 km, Saint-Jean-de-Luz 25 km) permet des évasions faciles vers les plages de la côte Basque, à travers les vallées de la Nive et de la Nivelle; Ustaritz est aussi le point de départ idéal pour des excursions vers le Pays Basque intérieur.

(St-Jean-Pied-de-Port, Baïgorry, Saint-Palais 30 km, Mauléon 50 km, Tardets 75 km); enfin, la frontière d’Espagne n’est distante que de 20 kilomètres.

Orientation

Ancienne capitale d’ un pays jaloux de ses prérogatives, autrefois siège d’un tribunal et d’ Assemblées provinciales, Ustaritz a reçu en héritage de très belles maisons à pans de bois rouge, des XVIIe et XVIIIe siècles. Plus tard, les Basques revenus d’ Amérique y bâtirent des « villas » rococo à qui le temps donne un charme désuet dans leurs jardins plantés d’ arbres exotiques. Non loin, sur un éperon dominant la vallée, la petite église de Jatxou est sans doute la plus jolie église du Labourd.

repères historiques de Ustaritz, en Labourd

Ustaritz, bordé par la Nive, se caractérise par ses vieilles maisons labourdines et ses demeures de maître de l’Ancien régime. La mairie se trouve dans l’ ancien château du Vi­comte du Labourd. Au XII ème siècle ce dernier entra en conflit avec l’autorité anglaise représentée par Richard Coeur de Lion. Ustaritz sera la capitale du Labourd jusqu’à la révolution. Elle sera le lieu de réunion du Biltzar, assemblée démocratique des « Etcheko-Jauna, maîtres de maison». D’ ailleurs , cette assemblée excluait les repré­sentants de la noblesse et du clergé. En 1790, l’Assemblée Constituante décide la départementalisation de la France et de la Navarre. Deux avocats du barreau de Bordeaux originaires d’Ustaritz, les frères Garat, proposèrent un département basque. Cependant le comité de l’As­semblée refuse la proposition, et le Biltzar est dissous. Bayonne devient chef lieu du canton et par conséquent remplace Ustaritz comme capitale du Labourd. Par ailleurs, Dominique Garat le cadet, succéda à Danton au ministère de la justice, puis ministre de l’intérieur. Il fut chargé par Robespierre d’ an­noncer à Louis XVI la sentence de mort prononcée contre lui par le Tribunal Révolu­tionnaire. Les Labourdins leur reprochèrent longtemps leur manque de persuasion et la perte de leurs privilèges.

Joseph Garat, neveu des deux frères, fut musicien de Marie Antoinette. Ténor à la voix douce, sa manière de prononcer les «r» inspira les Incroyables.

Enfin, USTARITZ a abrité pendant plusieurs décennies le petit  séminaire de prêtres dédié à Saint François Xavier.

Ustaritz et la tradition

Ustaritz est un centre de culture basque : l’ Institut culturel basque siège en effet au Château Lota. Par ailleurs avec 7 frontons, Ustaritz vous fera découvrir la pelote basque grâce à son école de pelote renommée, le Kapito-Harri.

Les fêtes  du village, avec les démonstrations de la Force basque, les chants et danses folkloriques, attirent de nombreux visiteurs.

Enfin le marché a lieu tous les samedis  sur la place du Labourd.

en savoir plus sur Ustaritz

le site de la mairie

le festival Hartzaro à Ustaritz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *